Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Quelle catégorie

Recherche par fournisseur

Retour à l'annuaire

L'annuaire des Fournisseurs et des Franchises des CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants) du site lesannoncesCHR.com

Pour vous référencer rien de plus simple ! Sélectionnez la catégorie de votre choix et cliquez sur "Inscrire son entreprise dans cette catégorie".
Pour modifier ou Pour modifier ou actualiser votre référencement (ajouter un lien de votre site internet, votre Email, votre N° d'appel) sur l'annuaire veuillez nous envoyer votre demande via ce formulaire

L'entreprises que vous avez sélectionnée

COROLEASE FINANCEMENT CHR

COROLEASE FINANCEMENT CHR

24 AVENUE DE L’OPERA
75001 PARIS
Demande de coordonnées : 0 3
Nous accompagnons nos clients CHR dans toutes les étapes de leur projet : Création / reprise : Bien souvent les solutions bancaires seules ne suffisent pas à couvrir l’ensemble des besoins. Nous intervenons donc en complément du partenaire bancaire principal. Re modeling : le re modeling du point de vente, qu’il soit volontaire ou imposé par le franchiseur, est souvent une opération faisant intervenir une multitude d’intervenant. Les enveloppes de financement que nous pouvons mettre en place permettent de couvrir l’ensemble de ces besoins pendant la durée des travaux. Besoin de trésorerie passager : Nos solutions de lease-back permettent d’apporter un apport de trésorerie rapide en cas d’imprévu.
Nos équipements financés;

Comment financer un équipement professionnel pour la restauration ?

Les professionnels de la restauration sont souvent confrontés à des banques
frileuses. Heureusement, il existe d’autres solutions pour financer du matériel.

Le secteur des cafés, de l’hôtellerie et de la restauration (CHR) occupe une place prépondérante dans
l’économie française, notre pays étant la première destination touristique mondiale. De plus, la
gastronomie française est réputée partout à l’étranger et attire de nombreux touristes curieux de
découvrir la qualité de notre cuisine. En l’espace de seulement dix ans, le nombre de personnes
travaillant dans le secteur de la restauration a bondi de 30 %. Désormais, ce sont plus d’un million
d’actifs qui y travaillent : chefs d’entreprise, gérants de restaurants, salariés, ou encore saisonniers.
Nombreux sont les candidats souhaitant créer ou reprendre un restaurant. Les métiers de bouche
attirent : passion pour la cuisine, volonté de créer de l’emploi, de s’établir à son compte, d’allier
travail et plaisir… les raisons sont variées. Cependant, la restauration professionnelle suppose un
investissement personnel (formation, expérience, capacité de travail, horaires décalés, etc.) et
financier important.


Quels sont les besoins en financement d’une entreprise de restauration ? Comment faire face aux
besoins de votre restaurant ?

Comment acquérir du matériel de restauration ?

Gagner du temps et de l’argent : c’est l’objectif de tous les professionnels de la restauration lorsqu’ils
achètent de nouveaux équipements professionnels. Ces derniers ont besoin d’un matériel
performant, de qualité et fiable. Par ailleurs se greffent des exigences de normes qui évoluent
régulièrement (en matière d’hygiène, de sécurité ou d’environnement).
Les équipements des restaurateurs varient selon le type d’activité exercé : il peut s’agir de
restauration traditionnelle, d’une activité de fast-food, d’un food-truck, de restauration à emporter,
etc. Les caisses enregistreuses, les équipements de cuisine ou de laboratoire, les chambres froides ou
encore les fours nécessitent des investissements importants et réguliers.

Des banques frileuses sur le secteur de la restauration

Lors de besoins en financement, les banques sont souvent les premiers interlocuteurs auxquels on
pense. Cependant, elles sont très frileuses sur le secteur de la restauration, et plus généralement sur
celui du CHR. Suite à des installations de restaurateurs improvisés, de nombreux sinistres ont eu lieu
ces dernières années. La politique de gestion des risques des organismes bancaires a ainsi été revue.
Pour obtenir un prêt, le restaurateur devra justifier de diplômes, d’expériences notables, d’une
certaine ancienneté de son établissement et d’une excellente situation financière. Par ailleurs, il lui
faudra effectuer un apport minimum de 30 % et fournir des garanties. Quel que soit le montant du
prêt sollicité, les refus sont fréquents.


Les particularités du crédit-bail mobilier

Le crédit-bail mobilier est une solution bancaire. À ce titre, la gestion des risques liés à la restauration
est similaire à un crédit classique. Cependant, il possède certains avantages:

En premier lieu, la banque est propriétaire du bien. Cela lui permet de limiter les risques et donc de la rassurer en cas de défaillance de l’emprunteur.
En second lieu, cette solution permet de financer le prix TTC du matériel et donc de ne pas diminuer la trésorerie de la société. Un apport n’est pas obligatoire. Cependant, dans le cadre du financement de matériel de restauration, la banque peut demander un premier loyer majoré.


Les solutions non bancaires face aux problématiques du secteur de la restauration.

les solutions non bancaires sont particulièrement adaptées, notamment, la location permet d’avoir à disposition un matériel adéquat
et de pouvoir le renouveler régulièrement. Finis, les dossiers longs, complexes et les exigences
d’apport. Le financement se fait ainsi en intégralité et en TTC, de façon simple et rapide. Le contrat
peut être simple ou évolutif.
Le lease-back fait également partie des solutions non bancaires. Si vous avez déjà acheté un
matériel et que vous souhaitez le faire financer, le lease-back est la solution. Il permet de revendre
l’équipement à un organisme de financement qui le remet à la disposition de l’entreprise
immédiatement.

Les contrats « de bière » ou « de brasseurs »

Les distributeurs de boissons proposent très souvent ce type de contrat. D’une durée maximale de
5 ans, cet accord permet d’obtenir un prêt de matériel (par exemple des tables, des chaises, des
tireuses à bière, des percolateurs, etc.) ou d’une somme d’argent. En contrepartie, le restaurateur
n’est pas libre de proposer les boissons qu’il souhaite et doit s’engage à s’approvisionner auprès du
distributeur ou du brasseur.

Corolease : des solutions non bancaires pour la restauration


Corolease est une société totalement indépendante des banques. Nous proposons des solutions non
bancaires à nos clients. Particulièrement adaptés au secteur de la restauration, ces financements
vous permettront de disposer du matériel dont vous avez besoin pour la pérennité de votre activité.
L’équipe de consultants spécialisés de Corolease est à votre écoute pour tous vos projets. Nous vous
aidons à établir le montage financier adapté à vos besoins et à concrétiser tous vos projets.
Demandez gratuitement l’étude de votre dossier auprès de Corolease.

Système d’encaissement, équipement de laboratoire, four, pétrin, cuisines professionnelles, mobilier de salles, chambres froides, lits, téléviseurs, mobiliers de chambres, véhicules de tournées,..

---
Comment financer le matériel et les équipements d’un hôtel ?

L’hôtellerie française est reconnue dans le monde entier. Pour maintenir cette
réputation, des investissements sont nécessaires. Trouvez la solution de financement adéquate.


Quatre-vingt-dix millions de touristes ont découvert le patrimoine et les paysages français en 2018.
Ce chiffre progresse chaque année et maintient la France à la première place dans le classement des
pays les plus touristiques. Le secteur du CHR (café, hôtel, restaurant) est particulièrement dépendant
de l’afflux de visiteurs dans l’Hexagone. L’hôtellerie et le domaine de l’hébergement réalisent une
part importante de leurs bénéfices avec les touristes étrangers et français. Les 17 000 entreprises
hôtelières pèsent près de 15,8 milliards d’euros dans l’économie française selon l’UMIH (Union des
métiers des industries de l’hôtellerie).


S’installer et exploiter un hôtel sont cependant de véritables défis. Depuis 2017, le secteur s’est
relevé d’un passage morose. Le « bien recevoir » à la française bénéficie d’une popularité
grandissante. La tendance à la reprise a été confirmée en 2018 avec une croissance du chiffre
d’affaires global de 6 % pour l’ensemble du secteur hôtelier. Les besoins financiers sont très
importants, particulièrement au démarrage de l’activité afin d’acquérir ou de construire un hôtel
dans un emplacement stratégique. Il est important de prévoir également les futurs investissements
matériels pour la modernisation de l’établissement ainsi que sa mise aux normes régulière.


Comment trouver le financement adapté pour le rafraîchissement, la modernisation ou la mise aux
normes d’un hôtel ? Quelles sont les différentes techniques bancaires et non bancaires permettant
de répondre aux besoins d’investissement ?

Quatre réponses possibles pour financer le matériel de votre hôtel

Avec un marché tendu sur les précédentes années, le secteur de l’hôtellerie a parfois souffert. Ce
phénomène a été accentué par la concurrence importante qui existe dans le domaine de
l’hébergement. Certains établissements ont dû fermer et beaucoup ont vu leur trésorerie diminuer
au fil des mois. Pour autant, les clients sont toujours plus exigeants. Qu’il s’agisse d’hôtels
franchisés, d’indépendants, de chaînes volontaires (par exemple Logis de France ou Relais &
Châteaux), de centres de vacances ou d’établissements étoilés, la clientèle attend une qualité et un
service irréprochables.


Pour se démarquer face à une concurrence féroce, les hôtels doivent proposer une ambiance et une
atmosphère adaptées à leurs clients. Depuis la chambre jusqu’au hall d’accueil, en passant par la
salle du petit déjeuner, il est nécessaire de renouveler et d’investir dans du matériel régulièrement. Il
peut s’agir de mobilier, de coffres-forts, de vitrines réfrigérées, etc. Ces besoins sont également
majorés si l’établissement propose des services de restauration : chambre froide, fours ou encore
matériel de cuisine sont alors indispensables.

Emprunter auprès d’une banque : une solution complexe pour les hôtels

Malgré la reprise du marché, les établissements bancaires éprouvent encore des réticences à
financer le secteur de l’hôtellerie. En cause : les difficultés des années précédentes et la situation financière délicate de certains établissements. Afin de se protéger en cas de faillite, les banques imposent des normes d’apport atteignant parfois 50 % du montant du projet. Les garanties sont
également revues en conséquence : caution personnelle engageant les biens propres du dirigeant,
hypothèque sur l’immeuble ou encore nantissement du matériel sont de mise. Dans ce cadre, il est
difficile d’obtenir un financement de manière simple et rapide auprès des organismes bancaires.

Le crédit-bail

Le crédit-bail est une technique de financement qui permet à l’entreprise d’être locataire du
matériel pendant une durée définie. En fin de contrat, l’hôtelier a la possibilité d’acheter
l’équipement s’il souhaite le conserver ou le revendre afin de réaliser une plus-value. Il peut
également le restituer directement au bailleur. Cependant, ce financement est proposé par les
banques et pose donc des difficultés d’octroi.

Bpifrance « Prêt Hôtellerie »

En partenariat avec la CDC (Caisse des dépôts), Bpifrance propose un prêt dédié aux professions
hôtelières. Il s’adapte à de nombreux cas : rénovation, extension, mise aux normes, achat de
matériel, etc. Le montant d’emprunt doit être compris entre 30 000 et 1 million d’euros. En
revanche, ce prêt ne peut être réalisé que conjointement à un prêt bancaire. De plus, l’entreprise
doit remplir certains critères.

Une réponse non bancaire : la location financière

Louer son matériel d’hôtellerie est possible. Vous choisissez l’équipement qui convient à votre
entreprise puis l’organisme de financement s’occupe de l’acheter et le met à votre disposition
moyennant le paiement d’un loyer. Cette solution est simple et permet de ne pas être soumis aux
contraintes du secteur bancaire. Aucun apport n’est demandé et le financement s’effectue TTC. Si
vous avez déjà acheté le matériel, il est toujours possible de le revendre au même organisme de
financement et, ensuite, de le lui louer. Cette méthode s’appelle le « lease-back ».

Corolease vous accompagne dans tous vos besoins en matière d’hôtellerie


Corolease est un organisme de financement non bancaire. Nous conseillons nos clients dans le
montage de leur dossier de financement. Nous accompagnons ainsi les hôtels dans l’acquisition et le
maintien de l’ensemble de leur matériel. À l’écoute de vos besoins, nous fournissons une solution clé
en main pour vous aider à conforter la qualité de votre établissement.


Corolease propose des solutions personnalisées aux responsables d’hôtels, aux centres de vacances
et aux gérants de franchises. Le choix du matériel vous appartient : vous le sélectionnez, nous le
finançons.


Corolease vous propose une solution innovante : les avantages d’un financement non bancaire sont
nombreux.

COROLEASE est une marque déposée par le groupe CELIPAR et ses filiales

Siren : 432122851 - 24 AVENUE DE L’OPERA- 75001 PARIS -FRANCE

En 29 ans d’activité, plus de 103 000 dossiers de financement ont été traités

En 2016, le chiffre d’affaire consolidé s’élevait à environ: 99 600 000 €
Pour vous référencer rien de plus simple ! Sélectionnez la catégorie de votre choix et cliquez sur "Inscrire son entreprise dans cette catégorie".
Pour modifier ou actualiser votre référencement (ajouter un lien de votre site internet, votre Email, votre N° d'appel) sur l'annuaire veuillez nous envoyer votre demande via ce formulaire
com