Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Manque d'apprentis dans l'hôtellerie-restauration


Articles / Communiqués restauration-hôtellerie

Apprentissage

Deux certifications de qualification professionnelle en hôtellerie-restauration proposées au CFA les 13 Vents, à Tulle

Pour pallier le manque d’apprentis dans l’hôtellerie-restauration, le CFA les 13 Vents, à Tulle, propose deux Certificats de qualification professionnelle.

C’est un effet à retardement de la crise sanitaire. Pendant trois mois au printemps 2020, puis encore pendant neuf mois jusqu’en juin dernier, bars et restaurants ont été pour l’essentiel fermés. Et les apprentis qu’ils accueillaient en salle ou en cuisine ont été priés de rester chez eux.

« Une partie de leur formation n’a pas pu se faire, constate Isabella Ernst, directrice générale adjointe du CFA les 13 Vents, à Tulle. Et ce ne sont pas deux TP supplémentaires toutes les trois semaines qui ont pu pallier ce déficit de formation en entreprise. » Un déficit qui, aujourd’hui, est un handicap pour trouver du travail ou pour poursuivre des études au niveau supérieur.

Formation personnalisée

Et ce, alors que le secteur de l’hôtellerie-restauration souffre globalement d’une perte d’attractivité depuis la crise sanitaire. « Aujourd’hui, nous avons 50 offres d’entreprises de plus que de demandes d’apprentissage de jeunes, et c’est plus dramatique en service qu’en cuisine », calcule-t-elle. Un vivier de main-d’œuvre déjà plombé par la crise sanitaire.

Pour combler ce manque de formation et regonfler les rangs des apprentis, le CFA tulliste a décidé de proposer, à la rentrée prochaine, une nouvelle formation : un certificat de qualification professionnelle, Commis de cuisine et Serveur en restauration. Deux titres à finalité professionnelle, portés par la branche professionnelle et éligible à l’apprentissage.

Approfondir les techniques professionnelles

« Axées sur les domaines professionnels, ces CQP répondent à la montée en compétences dont les jeunes ont besoin, que ce soit pour valoriser leur employabilité ou pour viser le BP. » Une sorte de remise à niveau centrée sur le terrain et l’expérience.

Les apprentis de l'hôtellerie-restauration freinés par la crise sanitaire

Ouvert aux jeunes titulaires d’un CAP, la formation (sur 9 mois) pourra également profiter à des jeunes non-francophones. Dans les deux cas, le parcours de formation sera personnalisé.

Déjà, apprécie Isabella Ernst, « quelques entreprises sont intéressées et une dizaine de jeunes sont prêts, huit en cuisine et deux en service, alors que ce sont de serveurs dont manquent le plus les entreprises. » 

Blandine Hutin-Mercier

SOURCE: https://www.lamontagne.fr/tulle-19000/actualites/deux-certifications-de-qualification-professionnelle-en-hotellerie-restauration-proposees-au-cfa-les-13-vents-a-tulle_13975961/

Posté par : Source LA MONTANGNE, 08/07/2021


0 commentaire(s)

Poster un commentaire (Vous devez être enregistré et connecté pour poster un commentaire)


Les derniers Post
LE MEILLEUR SITE D\'EMPLOI

LE MEILLEUR SITE D\'EMPLOI

Le meilleur site où trouver de l’offres d’emploi à l’immobilier d

by ESTELLE LAURENT, 05/08/2022

Lire l'acticle
Emploi > Les saisonniers veulent 4000 euros et être logés

Emploi > Les saisonniers veulent 4000 euros et être logés

"Ils veulent 4000 euros et être logés": l'hôtellerie-restaurati

by LESANNONCESCHR.COM, 05/08/2022

Lire l'acticle
Comment recruter en restauration Guide RH

Comment recruter en restauration Guide RH

Le guide pour bien gérer son personnel en restauration Il ne suffit pas de sav

by METRO , 10/06/2022

Lire l'acticle