Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Point sur le situation du GNI


Face au Covid19

Communication Didier CHENET | Point de situation 21/07/2021

Avec les Présidents des 3 autres organisations professionnelles du secteur de l’hôtellerie & de la restauration, nous avons échangé hier après-midi avec Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Alain Griset, Ministre Délégué aux PME.

Ce rendez-vous avait pour unique sujet la mise en place du pass sanitaire dans les cafés et les restaurants.

Bruno Le Maire a indiqué d’entrée que la France devait désormais faire face à une 4ème vague épidémique (18 000 cas recensés en 24 heures) d’une puissance inédite et que le pass sanitaire est l’unique alternative à une nouvelle fermeture des restaurants et des débits de boissons. Il a indiqué qu’il voulait que ce pass sanitaire soit suffisamment efficace pour contenir l’épidémie et permettre le maintien de l’activité des entreprises. Il nous a demandé à chacun nos positions à propos du projet de Loi présenté et adopté hier en Conseil des Ministres.

Nous avons rappelé la position unanime de nos organisations au nom de nos professionnels : oui au pass sanitaire mais pas dans n’importent quelles conditions précisant celles acceptables par les cafés et les restaurants :

Sur la responsabilité des professionnels : Les professionnels sont prêts à s’engager à mettre en œuvre les moyens permettant aux clients de justifier qu’ils sont, à l’occasion de leur entrée dans un café ou un restaurant, en possession d’un pass sanitaire valide, ils refusent de devoir contrôler l’identité des clients.

 

- Sur les terrasses : Les professionnels demandent d’exclure du champ d’application du pass sanitaire les terrasses extérieures, conformément à la doctrine sanitaire du gouvernement à ce jour.

Sur les salariés : Les professionnels estiment :

o Que la mise en place du pass sanitaire des salariés au 30 août n’est pas réaliste au regard notamment du nombre de salariés devant encore être vaccinés et des délais actuels d’obtention de rendez-vous. Nous avons demandé à ce titre un report supplémentaire à tout le moins au 15 septembre sur le modèle des soignants et un accès prioritaire aux rendez-vous de vaccination des salariés du secteur.

o Que des garanties doivent leur être apportées sur la nature et les modalités du licenciement des salariés incapables à terme de justifier d’un pass sanitaire.

Sur les aides : Les professionnels estiment que le pass sanitaire aura un impact sur l’activité des cafés, ils attendent un engagement du gouvernement à réexaminer au besoin les mesures d’accompagnement financier des entreprises qui vont se trouver privées d’un client potentiel sur 2.

Au terme de cet entretien, le ministre de l’Économie a voulu assurer nos professionnels de son entier soutien et nous a indiqué qu’il porterait nos propositions ce jour Mercredi 21 Juillet, lors du Conseil de Défense dont l’objet est précisément de définir les modalités du pass sanitaire.

Je reviendrai vers vous dès que j’aurai connaissance du sort qui sera fait à nos demandes.

Très cordialement.

Didier CHENET
Président

Lien de l'article https://www.gni-hcr.fr/special-coronavirus-covid-19/communication-gni/communication-didier-chenet-point-de-situation-21-07-2021

Posté par : Source GNI-HRC, 21/07/2021


0 commentaire(s)

Poster un commentaire (Vous devez être enregistré et connecté pour poster un commentaire)


Les derniers Post
Point sur le Pass sanitaire

Point sur le Pass sanitaire

by Source GNI-HRC, 27/07/2021

Lire l'acticle
Restauration et hôtellerie refusent de supporter le cout de licenciement

Restauration et hôtellerie refusent de supporter le cout de licenciement

Les professionnels refusent de supporter le cout du licenciement des salariés qui ne sero

by UMIH, 22/07/2021

Lire l'acticle
Pass sanitaire pour les traiteurs

Pass sanitaire pour les traiteurs

by CNI, 22/07/2021

Lire l'acticle