Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Uber Eats, Just Eat et Deliveroo se gavent de profits sur le dos de livreurs et les restaurateurs


Articles / Communiqués restauration-hôtellerie

Bonne nouvelle Béatrice ! Plus de 35 000 personnes ont déjà signé cette pétition pour faire front contre les abus scandaleux d'Uber Eats, Just Eat et Deliveroo. Pouvez-vous aussi ajouter votre signature ?

Signer la pétition

 


 

Accidents mortels, horaires infernaux, salaires de misère.

Les livreurs de plats cuisinés, héros de la pandémie, doivent se contenter depuis trop longtemps de conditions de travail dangereuses et précaires.

Exigez que Just Eat, Uber Eats et Deliveroo offrent des conditions de travail dignes et humaines à tous leurs livreurs.

 SIGNER LA PÉTITION 

Béatrice,

Uber Eats, Just Eat et Deliveroo se gavent de profits sur le dos de livreurs précaires payés au lance-pierre.

Alors qu’ils sont la clé d’un secteur amené à peser plus de 10 milliards d’euros d’ici à 2024, les livreurs ramassent les miettes. Ils pédalent dans la chaleur extrême, le froid ou la pluie, plusieurs heures par jour sans savoir s’ils vont pouvoir nourrir leur propre famille ou si un accident va les faire basculer dans la misère la plus totale ou pire... la mort.

La promesse d’embauche de 4500 livreurs en CDI par Just Eat, récemment arrachée par la mobilisation massive des livreurs et de nos amis du CLAP, n’est que la première étape d’une révolution dont ce secteur gangrené par l’exploitation à urgemment besoin.

C’est maintenant à vous de jouer,Béatrice, vous avez l’opportunité d'améliorer radicalement les conditions de travail de tous les livreurs.

Exigez qu’Uber Eats, Just Eat et Deliveroo s’engagent à salarier l'ensemble de leurs livreurs !

Embaucher les livreurs en CDI, c'est leur assurer d'un revenu stable tous les mois et des protections en cas d'accident, leur offrant ainsi des conditions de travail plus humaines et moins dangereuses. Mais les livreurs de Just Eat, d’Uber Eats et Deliveroo sont contraints d’utiliser le statut d'autoentrepreneur.

Ce statut pourrait laisser penser qu’ils créent leur propre entreprise, mais en réalité ils ont simplement le choix d’accepter ou de refuser les courses qui leur sont proposées par les apps. Dans le même temps, les livreurs sont aussi privés de nombreuses prestations sociales réservées aux salariés, comme les indemnités en cas d’arrêt maladie, certaines assurances et les allocations chômages, et leur cotisation pour la retraite est conditionnée à leurs revenus annuels.

L’activité de ces livreurs ressemble à s’y méprendre à l’activité d’autres salariés du domaine de la livraison. C’est pourquoi les géants de la livraison de repas ont été condamnés par la justice française pour salariat déguisé.

Cette hypocrisie a assez duré, elle doit prendre fin maintenant !

Dites à Uber Eats, Just Eat et Deliveroo de salarier l'ensemble de ces travailleurs essentiels.

Ces livreurs, héros du quotidien, ont droit à bien plus que ce qu’Uber Eats, Just Eat et Deliveroo daignent leur accorder. De plus en plus de gens s’en rendent compte et la pression monte sur ces entreprises qui profitent de la précarité des livreurs.

Dans le même temps, les choses se gâtent au niveau judiciaire pour ces géants de la livraison. Ils ont déjà été condamnés à maintes reprises pour travail dissimulé en Europe. L’UE se penche de plus en plus sérieusement sur cette question et prévoit de légiférer. En Espagne, les livreurs Deliveroo sont désormais “présumés” salariés ce qui devrait leur permettre d’obtenir de meilleures conditions de travail.

C’est aussi sans doute pour cette raison que Just Eat vient d’annoncer l’embauche de milliers de livreurs en France. La pression monte et c’est le moment idéal pour faire flancher Uber Eats, Just Eat et Deliveroo.

Béatrice, poussez ces géants de la livraison à respecter ces courageux livreurs !

 SIGNER LA PÉTITION 

Merci pour tout ce que vous faites,
Ibrahim et l'équipe de SumOfUs

Posté par : LESANNONCESCHR.COM, 11/01/2022


1 commentaire(s)

Anonyme

C'est au restaurateurs de ne pas faire appel à ces applications qui nuisent à leur marge commerciale. C'est aux consommateurs de ne pas utiliser ces services qui exploitent les livreurs angry



Poster un commentaire (Vous devez être enregistré et connecté pour poster un commentaire)


Les derniers Post
Comment recruter en restauration Guide RH

Comment recruter en restauration Guide RH

Le guide pour bien gérer son personnel en restauration Il ne suffit pas de sav

by METRO , 10/06/2022

Lire l'acticle
5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

Les formations en hôtellerie et en restauration sont particulièrement exigeantes. Tr

by Source https://www.letudiant.fr/, 10/06/2022

Lire l'acticle
Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Préparez l’été 2022 : 5 conseils pour se digitaliser en CHR et s&eacu

by LESANNONCESCHR.COM, 03/04/2022

Lire l'acticle