Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Manifestation restauration hôtellerie 14 decembre 2020


Face au Covid19

Face à l’incertitude qui règne en cette période de crise sanitaire, le secteur de l’hôtellerie-restauration réclame « davantage de visibilité » sur leur réouverture, envisagée le 20 janvier 2021. En attendant, les représentants patronaux du secteur appellent à un « rassemblement » fixé le lundi 14 décembre 2020 à 13h place des Invalides à Paris.

Alors que le déconfinement au 15 décembre pourrait être revu et corrigé, faisant craindre le pire pour les fêtes de Noël et du Nouvel An, que peut-on attendre de la suite ? Une troisième vague est-elle à craindre ? Les restaurants et bars pourront-ils rouvrir leurs portes au public à la date évoquée du 20 janvier 2021 ? Tout dépendra de l’évolution de l’épidémie du Covid-19.

Face à ces incertitudes, les professionnels de l’hôtellerie-restauration sont de plus en plus inquiets. Selon un sondage réalisé au mois de novembre 2020, auprès de ses adhérents par le GNI (Groupement national des indépendants), « 66 % (des professionnels du secteur, ndlr) se sont dits très inquiets pour la reprise ». Ils sont d’ailleurs 30 % à envisager de « déposer le bilan ou de raccrocher ».

Dès lors, les représentants patronaux du secteur demandent « davantage de visibilité » sur leur réouverture. Ils appellent aussi à un « rassemblement » le lundi 14 décembre 2020 à 13h, place des Invalides à Paris. Lors de cette manifestation, les professionnels de l’hôtellerie-restauration « exprimeront leur désarroi, et surtout leur souhait de retravailler le plus vite possible » a fait savoir à l'AFP Hervé Becam, vice-président de l’Umih, l’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie.

Hervé Becam a également indiqué que les professionnels « remercient les Français et le gouvernement des mesures prises », faisant notamment référence à l'instauration du chômage partiel. Mais il a toutefois précisé qu’« il s’agit d’endettement, plus que d’aides : les prêts garantis par l’État, c’est un endettement supplémentaire qu’il faudra bien rembourser ». Et « l’accumulation des charges continue à mettre les entreprises dans des situations très difficiles » a-t-il conclu.

Et l’inquiétude risque de grandir dans les mois à venir. « Les défaillances d’entreprises vont arriver au premier trimestre, quand il va falloir payer tout ce qu’on n’a pas payé : des charges, des loyers », a indiqué à l’AFP Didier Chenet.

Posté par : Par Caroline J. · Publié le 9 décembre 2020 à 15h08 www.sortiraparis.com, 11/12/2020


0 commentaire(s)

Poster un commentaire (Vous devez être enregistré et connecté pour poster un commentaire)


Les derniers Post
Comment recruter en restauration Guide RH

Comment recruter en restauration Guide RH

Le guide pour bien gérer son personnel en restauration Il ne suffit pas de sav

by METRO , 10/06/2022

Lire l'acticle
5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

Les formations en hôtellerie et en restauration sont particulièrement exigeantes. Tr

by Source https://www.letudiant.fr/, 10/06/2022

Lire l'acticle
Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Préparez l’été 2022 : 5 conseils pour se digitaliser en CHR et s&eacu

by LESANNONCESCHR.COM, 03/04/2022

Lire l'acticle