Emploi - Fonds de Commerce - Equipement - Services

Fonds de solidarité pour juin et juillet restauration hôtellerie


Face au Covid19

Le décret n° 2021-840 du 29 juin 2021 vient ajouter un article 3-28 au décret initial sur le fonds de solidarité.

1°) Conditions d’éligibilité :

Pour être éligible l’entreprise doit :

– Ne pas avoir fait l’objet d’une fermeture par le préfet du département au cours du mois de mai 2021 en raison du non-respect des règles sanitaires édictées dans le cadre de l’État d’urgence sanitaire ;

– Ne pas être en liquidation judiciaire au 1er mars 2020 ;

– Avoir démarré son activité avant le 31 janvier 2021 ;

– Les personnes physiques ou, pour les personnes morales leur dirigeant majoritaire ne sont pas titulaires d’un contrat de travail à temps complet (sauf si l’effectif annuel salarié de l’entreprise est supérieure ou égal à un) ;

– Ne pas avoir de dette fiscale ou sociale au 31 décembre 2019. Concernant les dettes fiscales inférieures à 1500 euros toutefois il n’en sera pas tenu compte, de même que les dettes couvertes ou faisant l’objet d’un plan de règlement au jour de la demande du fonds. Enfin, il n’est pas non plus pris en compte les dettes faisant l’objet d’un contentieux au 1er octobre 2020 pour lesquelles aucune décision définitive n’est intervenue ;

– Avoir bénéficié du fonds de solidarité au titre du mois d’avril ou du mois de mai ;

– Au cours de la période mensuelle considérée, avoir fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public sans interruption, et avoir subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 20 % ;

– Ou, au cours de la période mensuelle considérée, avoir subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 10 % et exercer leur activité principale dans un secteur mentionné à l’annexe 1 dans sa rédaction en vigueur au 11 mars 2021.

2°) Calcul du montant de l’aide :

Pour chaque période mensuelle considérée, les entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public sans interruption, et ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 20 %, perçoivent une subvention égale à 20 % du chiffre d’affaires de référence.

Au titre de l’aide du mois de juin 2021, les entreprises qui ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 10 % et exercent leur activité principale dans un secteur mentionné à l’annexe 1 perçoivent une subvention égale à 40 % de la perte de chiffre d’affaires dans la limite de 20 % du chiffre d’affaires de référence.

Au titre de l’aide du mois de juillet 2021, les entreprises qui ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 10 % et exercent leur activité principale dans un secteur mentionné à l’annexe 1 perçoivent une subvention égale à 30 % de la perte de chiffre d’affaires dans la limite de 20 % du chiffre d’affaires de référence.

Pour les personnes physiques ayant bénéficié d’une ou de plusieurs pensions de retraite ou d’indemnités journalières de sécurité sociale et les personnes morales dont le dirigeant majoritaire a bénéficié de telles pensions ou indemnités, le montant de la subvention accordée est réduit du montant des pensions de retraite et des indemnités journalières perçues ou à percevoir au titre de la période mensuelle considérée.

La perte de chiffre d’affaires est définie comme la différence entre, d’une part, le chiffre d’affaires au cours du mois considéré et, d’autre part, le chiffre d’affaires de référence défini comme :

  • pour les entreprises créées avant le 30 mai 2019, le chiffre d’affaires réalisé durant le mois de juin 2019 ou juillet 2019 selon le mois au titre duquel l’aide est demandée, ou le chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019, selon l’option retenue par l’entreprise lors de sa demande d’aide au titre du mois de mai 2021 ou le cas échéant du mois d’avril 2021 si aucune demande n’a été déposée au titre du mois de mai 2021 ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er juin 2019 et le 31 janvier 2020, le chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020 ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er février 2020 et le 29 février 2020, le chiffre d’affaires réalisé en février 2020 et ramené sur un mois ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé entre le 1er juillet 2020, ou à défaut la date de création de l’entreprise, et le 31 octobre 2020 ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er octobre 2020 et le 31 octobre 2020, le chiffre d’affaires réalisé durant le mois de décembre 2020 ;
  • par dérogation à l’alinéa précédent, pour les entreprises ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public en décembre 2020, le chiffre d’affaires réalisé durant le mois d’octobre 2020 et ramené le cas échéant sur un mois ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er novembre 2020 et le 31 décembre 2020, le chiffre d’affaires réalisé durant le mois de janvier 2021 ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er janvier 2021 et le 31 janvier 2021, le chiffre d’affaires réalisé durant le mois de février 2021.

Pour chaque période mensuelle considérée, l’aide versée est limitée à un plafond de 200 000 euros au niveau du groupe.

Source : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043715143# : :text=et%20juillet%20...-,D%C3%A9cret%20n%C2%B0%202021%2D840%20du%2029%20juin%202021%20relatif,prises%20pour%20limiter%20cette%20propagation

Posté par : LEGIGRANCE, 02/07/2021


1 commentaire(s)

Renault

comme d'habitude c'est peu compréhensible !! ---- 2°) Calcul du montant de l’aide : Pour chaque période mensuelle considérée, les entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public sans interruption, et ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 20 %, perçoivent une subvention égale à 20 % du chiffre d’affaires de référence. Au titre de l’aide du mois de juin 2021, les entreprises qui ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 10 % et exercent leur activité principale dans un secteur mentionné à l’annexe 1 perçoivent une subvention égale à 40 % de la perte de chiffre d’affaires dans la limite de 20 % du chiffre d’affaires de référence. ---- Donc on perçoit 40% de la perte de CA ou 20% ?!



Poster un commentaire (Vous devez être enregistré et connecté pour poster un commentaire)


Les derniers Post
Comment recruter en restauration Guide RH

Comment recruter en restauration Guide RH

Le guide pour bien gérer son personnel en restauration Il ne suffit pas de sav

by METRO , 10/06/2022

Lire l'acticle
5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

5 conseils pour réussir votre formation en hôtellerie – restauration

Les formations en hôtellerie et en restauration sont particulièrement exigeantes. Tr

by Source https://www.letudiant.fr/, 10/06/2022

Lire l'acticle
Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Restaurateurs\, foodtruckers\, 5 conseils pour se digitaliser

Préparez l’été 2022 : 5 conseils pour se digitaliser en CHR et s&eacu

by LESANNONCESCHR.COM, 03/04/2022

Lire l'acticle